13/07/2009

du vécu

bonne visite

au sens entier du terme

 

 

une dame en revalidation ....

-bonjour madame comment allez-vous ce matin ?

--ça peut aller, les douleurs de la nuit me rendent fatiguée

-mais vous avez bonne mine !

--ah bon, pourtant, j'ai si mal que je peine à me lever;

-allez, allez, en salle de kiné pour les étirements, 20 minutes de vélo et la petite gymnastique, tout ça va vous requinquer.

--oui, j'y vais ----j'y vais mais comment je vais faire, pense la personne---

le lendemain...

-ah, alors, la kiné d'hier vous retappe n'est-ce pas ? je savais bien, cela ne peut faire que grand bien : se bouger !!!!

--c'est que je suis bloquée du dos, les chevilles enflées, les épaules raides, la tête va exploser et j'en passe...

-mais comment se fait-il ???

--vous savez, la fibro fait à son idée et pas comme on aimerait qu'elle nous laisse.....vous le savez

-ah oui, la fibro, ....c'est que je n'ai pas l'habitude de cette maladie, je vous ai prise pour faire plaisir à une collègue, les quotats, et puis vous n'avez pas l'air malade

--pourquoi me faire autant bouger alors que à cette cadence vous me réduisez à néant ?...plaisir-plaisir, mais je suis cassée, et ...

l'air de rien, air de viole, air d'un con, air bizarre, air comprimé, air qu'on respire ....avant d'aller consulter : ayez soin d'avoir le bon ""air""

alors, ne reste qu'à rentrer chez elle pour se reposer de cette revalidation

histoire vraie, ah saleté de maladie que peu connaissent je suis d'accord, mais ne pas essayer de savoir ça je n'admets pas.

si vous ne savez pas,

sachez qu'il vaut mieux avoir l'air bête que l'air con

bête : on apprend

con : c'est foutu

app_full_proxy