12/10/2009

mieux comprendre

 

1278                                      dyn005_small150_150_116_jpeg_2633871_7ec8872f40b7e1a40ec11a7434bc5858

 

 

 

 

F comme Fatigue et Faiblesse car les douleurs musculo-squelettiques continues et diffuses provoquent une énorme fatigue et une grande faiblesse de tout le corps


I comme Incapacité et Impossibilité à effectuer les simples tâches
quotidiennes de la vie (repasser, passer l’aspirateur, se coiffer, porter des charges, éplucher les légumes, …)


B comme Boulet car nous portons cette maladie comme un boulet parce que cela a opéré beaucoup de changements dans notre existence (perte de revenus car perte d’emploi, problèmes familiaux, sociaux, …)


R comme Raideur car les raideurs matinales, après un sommeil peu réparateur, sont notre lot quotidien qui se prolongent souvent toute la journée


O comme Obstacle car la fibromyalgie est un obstacle pour vivre « normalement » et pour nous et pour notre entourage qui subit lui aussi les affres de la maladie


M comme Mal car nous avons mal en permanence (maux de tête, démangeaisons, hypersensibilité, brûlures, fourmillements, gonalgie, …) et que notre mal-être est journalier et bien souvent incompris par notre voisinage


Y comme Youpi, mot que l’on ne prononce jamais !


A comme Ankylose et Anxiété car notre corps est continuellement ankylosé pareil à une mauvaise grippe et que l’anxiété nous gagne et entrave profondément notre vie de tous les jours


L comme Lenteur et Lassitude car la maladie engendre une grande lenteur dans nos déplacements et une énorme lassitude


G comme Gêne car nous ressentons une gêne perpétuelle dans tous les gestes effectués

 
I comme Invalidité, Invisible et Isolement car ce syndrome fibromyalgique, invisible, nous invalide réellement dans notre vie de tous les jours et nous isole socialement


E comme Epuisement et Enfer car nous sommes souvent épuisés après le moindre effort et que nous vivons parfois des journées d’enfer et un vrai calvaire

 

 

 

 

ayapuka

 

 

19:26 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : assumer, vivre mal, anti-douleurs |  Facebook |