12/09/2009

savoir cultiver

Mes tendres ami(es)..

L'amitié ça se cultive
L'amitié ça s'entretient
Si tu désires que celle-ci vive
Il te faut y mettre du tien.

Partager tes idées
Partager tes anxiétés
Pourquoi regarder ailleurs
Laisse parler ton coeur

Journée ensoleillée
Journée ennuagée
Regarde autour de toi
Regarde et tu me verras

Donner et recevoir
Tel le reflet d'un miroir
Toujours à tes cotés
Je serai là pour t'accompagner

Mon amitié n'a pas de frontière
Mon amitié te fera faire le tour de la terre.

16:46 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

et pour vous ??

" UN MARI, UN AMANT, UN AMI "
Un mari c'est le plus souvent, un premier amour, un amour d'enfant
Un mari c'est celui qu'on aime
C'est celui qu'on rêve sans savoir pourquoi
Un mari c'est le compagnon des joies et des peines, des rêves et des pleurs
Un mari c'est généralement l'homme que l'on garde à soi pour partager sa vie

Un amant
c'est celui qu'on prend dans l'affolement d'un bonheur perdu
Un amant c'est celui qui comble
c'est celui qui prends et puis qui s'en va
Un amant emploie des méthodes qu'on ne saurait pas s'en séparer
Un amant c'est un souvenir très vite oublié au fil des années

Un ami C'est plus qu'un amant
C'est plus qu'un mari
C'est un confident


Un ami il est toujours là
Il partage vos peines
Il comprend vos joies.
Un ami il ne demande rien
Il est prêt à tout
Il conseille pour tout
Un ami ne serait jamais être un mari, être un amant

Un ami il ne demande rien
Il est prêt à tout
Il conseille pour tout
Un ami ne serait jamais être un mari, être un amant

16:44 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2009

2ème

Je sais, ce n'est pas si facile
De dire souris à la vie,
Quand tout est difficile,
Et qu'on n'a pas envie,
D'avancer plus loin alors,
Mais les jours ne se ressemblent pas,
Et souvent un changement de décors,
Une nouveau jour de joie,
Il ne faut pas baisser les bras,
Même si tout nous décourage,
Un autre plus beau viendra
Balayer ce sombre orage,
Comme un rayon de soleil
Chassant là tous les nuages,
De nos coeurs qui s'éveillent,
Réapprendre à aimer la vie,
Se ressourcer peut être,
Sur des passions longtemps enfouies,
Pour à nouveau renaître,
Souris à la vie, tant que tu vis,
Plus précieuse que tes chagrins,
Elle t'apporte et t'enrichit,
Tout au long de ton chemin
Nad

14:46 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2009

pour nous rejoindre...

i2gk0prnbc

 

 

http://lafibromyalgie.be

14:54 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : merci |  Facebook |

lirez-vous jusqu'au bout ....?

 

 

wikuvam59u

Bonjour...

Mon nom est "FIBROMYALGIE" et je suis une maladie chronique invisible. Je suis maintenant liée à toi pour la vie. Les autres autour de toi ne peuvent pas me voir ni m'entendre, mais TON corps me ressent. Je peux te faire mal n'importe où et de n'importe quelle façon qui me plaira. Je peux causer de la douleur sévère ou, si je me sens de bonne humeur, je peux seulement te causer de la douleur sur tout ton corps. Rappelle-toi quand toi et ton énergie étiez de pair et aviez du plaisir. J'ai pris ton énergie et je t'ai donné de la fatigue. Essaie d'avoir du plaisir maintenant ! J'ai aussi pris ton bon sommeil et à sa place je t'ai donné un esprit embrouillé. Je peux te faire trembler intérieurement ou te faire avoir froid ou même chaud quand tous les autres se sentent bien. Ah, oui, je peux aussi te faire sentir anxieux(se) ou dépressif(ve). Si tu as quelque chose planifiée, ou que tu as hâte d'avoir une bonne journée, aussi, je peux te l'enlever.

Tu n'as pas demandé à m'avoir.

Je t'ai choisi pour plusieurs raisons : le virus que tu as déjà eu et dont tu ne t'es jamais débarrassé, ou cet accident d'auto, ou peut être les années d'abus et de traumatismes. Bien, de toute façon, je suis avec toi pour rester !

J'ai su que tu allais voir un médecin qui ne peut pas se débarrasser de moi. Je me roule par terre, en riant. Qui n'essaie rien n'a rien!!!!. Tu vas devoir en voir plusieurs, plusieurs médecins avant d'en trouver un(e) qui va pouvoir t'aider réellement. On va te faire prendre des pilules anti-douleurs, des pilules pour dormir, on va aussi te dire que tu souffres d'anxiété ou de dépression, on va même te faire porter une unité TENS (appareil qui envoie des courrants électriques) , te recommander des massages, on va te dire que si tu dors et que si tu fais bien tes exercices que je vais m'en aller, on va te dire de penser positivement, on va te faire un tâtonnement avec les doigts, une pression sur les points sensibles et le PIRE DE TOUT, on ne te prendra pas au sérieux quand tu vas faire sentir au médecin comme ta vie est devenue débilitante chaque jour.

Ta famille, tes amis et ceux qui travaillent avec toi vont tous t'écouter jusqu'à temps qu'ils soient tannés de t'entendre parler de comment tu te sens et de ta maladie débilitante. Quelques-uns d'entre eux vont dire des choses comme "Ah, tu as seulement une mauvaise journée" ou "Bien, rappelles-toi, tu ne peux pas faire les mêmes choses qu'il y a vingt ANS", n'entendant pas ce que tu avais dit il y a seulement vingt JOURS.

D'autres vont commencer à parler derrière ton dos, pendant que tranquillement tu commences à sentir que tu es en train de perdre ta dignité, spécialement quant tu es dans le milieu d'une conversation avec une personne Normale " et ne peux pas te rappeler ce " que tu étais en train de dire ! Oui, je t'apporterai aussi confusion et maladresse!

Pour conclure, (j'avais espéré garder cette partie en secret), mais je pense que vous avez déjà trouvé... que le SEUL endroit où tu vas avoir un certain support et la compréhension, de traiter avec moi est avec les autres personnes qui ont aussi fait ma connaissance, moi la "Fibromyalgie" ...



Excepté pour la minorité d'entre-nous, qui comme moi, ont le support de leur mari et de leur famille immédiate.


Merci de m'avoir lue!


Krystel

Mon rayon de soleil, c'est mon remède à moi!!!! Mon Willou!

http://williamtomson.monbebeblog

14:51 Écrit par yapuka dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : faire comprendre, etre entendu |  Facebook |

19/07/2009

reuh --- aussi !

 

 

 

1__j'en ai marre-reuh

en effet, il y a énormément que questions à poser mais plus de réponses encore à attendre

non, il n'y a pas d'erreur : le compte est bon

plus de réponses que de questions : la complexité veut ceçi et croyez-moi, loin est le bout du tunnel pour ceux qui en souffrent

l'incompréhension est en tout premier le mal à soigner, cela éviterait bien de diagnostics érronés, de patients refusés, rebutés, frustrés, rejetés..

quel n'est pas la colère -si cela ne suffisait pas- de ces personnes souffrantes.......d'un mal qui ne se voit pas, se décrit mal et de caractère sournois - versatil !

que faire,

surtout garder confiance à défaut de ....je ne sais quoi du reste

je peux dire que plus on avance : plus il y a de fibromyalgiques

alors je me demande : pourquoi ...

pourquoi ce corps qui est conçu depuis des siècles, à tendance à jeter l'eponge, à dire STOP, à crier sa douleur, à être insupportable à vivre : que se passe - t - il ???... que lui a t on fait ???

tiens oui, ceçi ne peut être que le résultat de :

mais de quoi au fait ?

houla : programme difficile que ces maladies dites au départ 'orphelines'

même avec un nom, on ne les reconnaît, ne les accepte, ne les comprend pas

où est l'erreur ?

en attendant : courage pour ces personnes qui souffrent, de part leur soi intime, du regard négatif, suspicieux, malicieux des autres.

tiens, vous ...oui vous : les autres ....demain sera peut-être votre tour ....courageInnocent

app_full_proxy

13/07/2009

du vécu

bonne visite

au sens entier du terme

 

 

une dame en revalidation ....

-bonjour madame comment allez-vous ce matin ?

--ça peut aller, les douleurs de la nuit me rendent fatiguée

-mais vous avez bonne mine !

--ah bon, pourtant, j'ai si mal que je peine à me lever;

-allez, allez, en salle de kiné pour les étirements, 20 minutes de vélo et la petite gymnastique, tout ça va vous requinquer.

--oui, j'y vais ----j'y vais mais comment je vais faire, pense la personne---

le lendemain...

-ah, alors, la kiné d'hier vous retappe n'est-ce pas ? je savais bien, cela ne peut faire que grand bien : se bouger !!!!

--c'est que je suis bloquée du dos, les chevilles enflées, les épaules raides, la tête va exploser et j'en passe...

-mais comment se fait-il ???

--vous savez, la fibro fait à son idée et pas comme on aimerait qu'elle nous laisse.....vous le savez

-ah oui, la fibro, ....c'est que je n'ai pas l'habitude de cette maladie, je vous ai prise pour faire plaisir à une collègue, les quotats, et puis vous n'avez pas l'air malade

--pourquoi me faire autant bouger alors que à cette cadence vous me réduisez à néant ?...plaisir-plaisir, mais je suis cassée, et ...

l'air de rien, air de viole, air d'un con, air bizarre, air comprimé, air qu'on respire ....avant d'aller consulter : ayez soin d'avoir le bon ""air""

alors, ne reste qu'à rentrer chez elle pour se reposer de cette revalidation

histoire vraie, ah saleté de maladie que peu connaissent je suis d'accord, mais ne pas essayer de savoir ça je n'admets pas.

si vous ne savez pas,

sachez qu'il vaut mieux avoir l'air bête que l'air con

bête : on apprend

con : c'est foutu

app_full_proxy