21/06/2009

AU TRAVERS D'UN REVE

Voyage au fond de l'univers,

pour un instant, quitter cette terre.

Ne plus penser au temps présent,

Fuir le monde et tous ces gens.

Rêvez que vous êtes sur un nuage,

faites une pause, tournez la page.

Sentez-vous heureux et souriants,

rappelez-vous le bonheur des ans.

Oubliez craintes et tristesses,

plongez-vous entier dans l'ivresse.

Laissez vos sens parler pour vous,

voyez, comme tout peut devenir flou.

Imaginez que ce monde est bleu,

retrouvez vos élans amoureux.

Douceurs et caresses, au profond de vous-même,

doivent,Comme votre vie, coulez dans vos veines.

normal_heaven

15:42 Écrit par Fanchon93 dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2009

et alors ??? et le n°2 !!

mise au point

pas de réaction ....

pourtant très évident, mais voilà, passer à côté de choseS essenteilleS est devenu courant ...hélas

le passer outre le n°2 est fait dans le but de vous démontrer que ce détail pour tout le monde il faut bien avouer, passe au-delà de beaucoup de nous

dès lors, ne vous étonnez pas quand vous constatez un parent, collègue, ami avoir pareil réaction, plutôt "oubli"

il y a quelque chose qui se cache derrière

un souci de famille, d'amitié, de couple

mais bien souvent, ce sont les soucis de santé non "visibles"

qui causent le plus de dégâts !

pourquoi ?

justement non-visibles donc pour rappel :

on ne voit rien

juste la personne !!!

et là le mal-être, l'instinct de ??? prend le dessus et direct que du négatif en est retiré !

voyez autour de vous ...vous en serez ébahi

si si faites-le : juste pour voir si j'ai faux

vous verrez les réactions au bureau-famille ...

déjà le ton, le regard ...

on vous demandera : ça ne va pas ?

sur un ton ..... : là ça va plus !!!

peu de considération il y a chez nous

à quoi bon dirons certains : là je reconnaîs les biens lôtis qui jouent de la baguette chez eux

mais il y a une foule de personne ....

dans 10 ans je ne compte plus

vous ferez partie de ces "malades invisibles" et oh combien vous souffrirez

dans votre chair, corps, mais surtout esprit ...

imprimez

gardez

et vous direz .....

si j'avais su

 

et maintenant que vous savez : ....?

vous changez ?

je rêve

mais moi je sais et je fais ...!!!

 

app_full_proxy

 

06/06/2009

BALADE

cascades_003

 

Balade,

Sur les chemins de ma vie,
je me balade doucement sans bruits.
Au travers des heures du temps,
je me glisse dans l'ombre doucement.
Je veux croire que de ces beaux jours,
je m'en souviendrais pour toujours.
J'aime entendre les doux murmures,
que font les cascades d'eau pure.
Respirer ce parfum des terres sauvages,
emplir mes yeux de ces superbles paysages.
Marcher, courir à en perdre l'haleine,
sentir mon sang, couler dans mes veines.
Puis, revenir sans faire le moindre bruit,
Revenir,
pour recommencer ma vie.

13:58 Écrit par Fanchon93 dans Au quotidien | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/06/2009

n° 3

fe-k

garder espoir dans l'avenir, chose qui se fait depuis que le monde est monde : donc pffffffffffff

l'espoir fait vivre : ça et bien d'autres choses !

en fin de compte le plus terrible est de devoir supporter pour la paix en général et des ménages :  les regards, les dires, l'incompréhension des autres : d'autant plus quand ce sont frères et soeurs.

la masse vous tombe plus durement dessus

riez incrédules, un jour vous pleurerez

et là je danserai - dans la tête - mais je le ferai !!

app_full_proxy

à bon entendeur !!

29/05/2009

N° 1-

abj

 

mais que ce passe-t-il ?

les muscles me donnent bien de peine

les articulations, de l'arrthrose, mais ce n'est pas possible

la tête, plus souvent douloureuse qu'à son tour

la mémoire, impossible pour Alloïs

mais alors ...QUOI

docteur dites-moi ..celà devient intenable.

Voilà pour une partie de la population le début d'un combat sans merçi ! ...avec elle-même, les proches, la famille, le corps médical... !

La personne est SEULE

et le docteur me direz-vous ?

titre vite dit pour plusieurs professions :

lettres, droits, ...médecine

là il y a le serment, le sacro-saint à respecter qui fait l'honneur de la profession

avec le i et crate (hippocrate)

hélas pour le cas içi il y a plus de y et crite (hyppocrite).

plus loin je vous expliquerai avec du vécu.

définition :  fibro .. fibres-muscles

myalgie .. dégénérescence

maladie non mortelle, mais TRES douloureuse selon les crises, les circonstances de la vie.

Une encyclopédie ne suffirait pas à tout y expliquer, mais je vais essayer de faire simple par des images, des comparaisons.

pour le moment : si vous connaissez une personne souffrant de ceçi : s'il vous plaît, ne lui faites pas du baise-mains, ni le lavage des pieds,

mais respectez le fait, son droit de dire : aie, comme toute personne qui rescend quelque chose qui sans le vouloir déclenche un aie au même titre d'une blague un rire voir fou-rire .

De tout coeur de celà je vous remercie,

et croyez-moi :

sûrement vous espérerez passer outre ce mal.

à propos, le petit oiseau du bonjour est choisi afin de vous montrer : chaques points brillants équivaut à un point douloureux, heureusement pas tous à la fois !

mais selon le cas, la crise, la poussée, le choc : la vérité est proche de lui.

de plus il fait du sur place : comme un fibromyalgique qui peine à bouger se déplacer

....suite prochain n°

 

app_full_proxy

28/05/2009

poèsie de "" fanchon ""

 

blog----------

 

 Sourire,

Un manque de sourire sur le visage,
se confond tout comme un mirage.
Si au plus profond de vos yeux,
on ne peut deviner le mot HEUREUX,
retournez-vous et voyez tous ces gens,
qui font tout pour retrouver votre sourire d'antan.
Joyeux et gai comme l'oiseau,
voyez comme tout peut devenir beau...
Chassez toutes ces pensées tristes,
ne restez donc pas dans votre pessimisme.
Si nous sommes sur la terre,
ce n'est pas pour transformer la vie en galère.
Accrochez-vous à notre amour,
que nous vous donnons sans détour.
Nous voulons revoir votre visage radieux,
cela nous rendrait tellement heureux.
Nos pensées envers vous sont sincères,
donnez-nous cet espoir d'en être fières.
Doucement, vos yeux pétillent de joie,
avec notre insistance, vous n'avez plus le choix.
Enfin! Voilà, votre visage qui s'illumine,
sur votre douce frimousse si coquine.

Un tit poéme de ma composition, rien que pour vous mes ami(es)

Affection
Fanchon

27/05/2009

insidieusement..

escargot

et sournoisement vous voiçi pris à votre insu,

expliquer, décrire : plus facile à dire qu'à faire croire !!

le corps médical : solution de façilité --> ça se passe dans votre tête

ou pire vous mentez : ouh la-le vilain-e

de quoi je parle :

fibromyalgie

au nez de tous elle pend !!

suite au prochain n°.....................de yapuka